Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La Dolce Vita 2: Ostuni

La Dolce Vita 2: Ostuni

 

 

 

Bonjour les amies !

 

 

Aujourd'hui, c'est la gracieuse Rose qui joue le petit guide !

 

 

La Dolce Vita 2: Ostuni
La Dolce Vita 2: Ostuni

 

 

 

Et l'étape à visiter, c'est Ostuni, surnommée

 

"la ville blanche" !

La Dolce Vita 2: Ostuni

 

 

 

 

On gare la voiture près d'une église,

 

mais ce n'est pas un repère fiable, car des églises,

 

il y en a partout  !

 

 

 

 

Nous voici sur la place de la liberté (piazza Liberta) 

 

 

C'est là que le sculpteur Giuseppe Greco érigea en 1771

 

une colonne en l'honneur de Saint Oronce, qui, 

 

selon la tradition populaire, aurait préservé la ville

 

de la peste !

 

 

La Dolce Vita 2: Ostuni
La Dolce Vita 2: Ostuni

 

 

 

De là on s'engouffre vers la vieille ville et ses petites ruelles

 

typiques !

La Dolce Vita 2: Ostuni

 

 

 

Un dédale de rues étroites et blanches !

 

Seules les couleurs des portes ou volets pimentent

 

cette ville immaculée !

 

 

La Dolce Vita 2: Ostuni
La Dolce Vita 2: Ostuni

 

 

 

 

Rose, en tenue claire et joli chapeau, ne dépare pas

 

dans ce blanc !

La Dolce Vita 2: Ostuni

 

 

 

 

On chemine à travers la ville pittoresque !

 

 

La Dolce Vita 2: Ostuni
La Dolce Vita 2: Ostuni
La Dolce Vita 2: Ostuni
La Dolce Vita 2: Ostuni

 

 

 

 

Rose pose avec sa sensibilité, 

 

au diapason des décors !

 

Un voile d'ombrage se balance, Rose fait de même !

La Dolce Vita 2: Ostuni

 

 

 

Elle se choisit des petits endroits ombragés, 

 

histoire de se protéger du soleil quelques instants !

 

 

Son teint de porcelaine est fragile !

 

La Dolce Vita 2: Ostuni

 

 

 

 

Elle essaie tous les perchoirs avec entrain et facétie !

 

 

La Dolce Vita 2: Ostuni
La Dolce Vita 2: Ostuni

 

 

 

"Allez, viens, Rose, on avance !"

 

La Dolce Vita 2: Ostuni
La Dolce Vita 2: Ostuni

 

 

 

 

Ce qu'elle aime par dessus tout, ce sont les petits

 

coins fleuris qui lui font des jardins à sa taille !

 

 

La Dolce Vita 2: Ostuni
La Dolce Vita 2: Ostuni
La Dolce Vita 2: Ostuni
La Dolce Vita 2: Ostuni

 

 

 

 

Comme c'est l'après-midi, la ville blanche ressemble

 

à une ville-fantôme !

 

 

Le réveil, ce sera vers 17 heures, pas avant !

La Dolce Vita 2: Ostuni

 

 

 

 

Derrière les volets clos, les enfants font la sieste

 

et les parents s'occupent calmement !

 

 

Parfois une musique s'échappe !

 

Ou un bruit de vaisselle !

 

 

La Dolce Vita 2: Ostuni

 

 

 

 

Même les scènes courantes ressemblent à des tableaux !

 

 

Le linge qui sèche fait partie du décor !

 

 

La Dolce Vita 2: Ostuni
La Dolce Vita 2: Ostuni
La Dolce Vita 2: Ostuni

 

 

 

 

Ma choupette se fait remarquer des quelques

 

touristes par sa grâce dans les fleurs !

 

 

La Dolce Vita 2: Ostuni

 

 

 

Nous arrivons à la Cathédrale de l'Assomption :

 

 

Les touristes sont nombreux ici, mais masqués !

 

 

La cathédrale de l'Assomption (Basilica Minore ou Concattedrale) se dresse au sommet de la colline la plus haute. Sa construction a été entamée en 1435 sous l’évêque Nicola Arpone, représenté aux pieds de la vierge Marie dans le tympan du portail principal, et ne fut probablement achevée qu’au début du xvie siècle. Elle possède une belle façade de style gothique flamboyant.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  • sur la place de la Cathédrale se font face le Palais épiscopal36 (Palazzo Vescovile) et le Vieux Séminaire (vecchio Seminario), tous deux du xviiie siècle, formant avec l'arc Scoppa un ensemble pittoresque ;

 

 

La Dolce Vita 2: Ostuni
La Dolce Vita 2: Ostuni

 

 

La caractéristique la plus marquante du centre historique

 

est le blanchiment à la chaux des maisons !

 

Cet usage, attesté depuis le Moyen Age et favorisé

 

par le fait que le calcaire, dont la chaux est dérivée,

 

est un matériau que l'on trouve à profusion dans la nature

 

environnante, visait à accroître la luminosité dans les ruelles 

 

et passages qu'imposait le plan médiéval !

 

 

Cette coutume a aussi joué un rôle important

 

au XVII è Siècle, où le blanchiment à la chaux

 

empêchait la peste de se propager dans la ville !

 

 

Dommage qu'on ne puisse pas en faire autant

 

pour le Covid !

 

La Dolce Vita 2: Ostuni

 

 

 

La ville blanche prend des teintes beiges,

 

le soir venu, comme pour s'assortir à la jolie Rose !

 

 

Rose porte une robe Boneka !

Rose porte une robe Boneka !

 

 

 

 

J'espère que la visite vous a plu !

 

On se retrouve demain pour la photo du lundi !

 

 

 

Bisous et belle journée estivale !

 

 

La Dolce Vita 2: Ostuni
Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C
Merci, jolie Rose, tu es un guide extraordinaire et la visite m'a énormément plu!
J'adore les ruelles blanches et fleuries que j'aurais aimé parcourir avec toi!
Cette région est splendide!
Gros bisous et belle semaine!
Répondre
M
bonsoir Esyram
oh oui merci pour cette superbe visite c'est magnifique et Rose est très élégante sa robe est superbe!!
bonne soirée
bizzzzzzzzz
Mimie
Répondre
T
Coucou , merci pour les superbes photos de cette jolie ville blanche !! on voyage en restant devant l'écran ! bisous
Répondre
F
Coucou,Esyram
Je me suis régalée avec cette balade dans les ruelles d'Ostuni!Grâce à tes magnifiques photos,j'avais l'impression d'y être!Merci pour ce beau partage!!!!Bisous Fabienne
Répondre
M
Superbes photos ! Magnifique ville blanche !!!!
La robe de Rose est très belle !!!
Bon dimanche
BIZZZZ
Martine
Répondre
R
Une ville bien lumineuse et calme a certaines heures chaudes et certains lieux, quelle différence avec le monde près de la cathédrale, les gens du cru tranquilles chez eux aux heures chaudes et les touristes en nombre en d'autres lieux renommés, ne bousculant pas les habitudes des habitants, un peu aussi comme en Espagne profonde ou certains villages de Catalogne ou du pays basque, la vie revient en fin d'après-midi.
Répondre
G
Merci pour cette sublime visite!!! Rose va tout à fait bien dans ce décor!!
Bon dimanche. Geneviève.
Répondre
P
Oh oui, j'ai adoré ! Cette ville blanche me rappelle les villages du sud de la Sicile où j'avais fait un voyage étant ado. On pourrait aussi se croire en Grèce ou en Tunisie. Les belles ambiances du tour de la Méditerranée ! Merci à ton petit guide gracieux et encore bravo pour la qualité des photos et des mosaïques ! Bon dimanche. Grosses bises
Répondre
A
J'adore les petites rues aux maisons blanches et tous ces petits coins de charme!! Rose était aussi de la partie! Tes filles ont bien de la chance de participer à tes voyages! Tu as dû prendre des centaines de photos! J'aurais fait comme toi! Comment resister à la Bellissima Italia;) Grosses bises et à bientôt!
Répondre
F
Merci beaucoup pour cette balade dans la ville blanche...fort jolie!!! ta miss portait une belle tenue petite fille modèle....Bonne journée bisous à tous les deux Fanfan
Répondre
A
Bonjour, bien jolie visite dans ce dédale de ruelles, le dépaysement est total. La petite Rose a bien de la chance d'avoir pu se glisser dans les valises!!! Bon Dimanche Esyram
Répondre
L
Rose était vraiment parfaite dans cette ville blanche, délicate et avec ses touches de couleur distillées avec beaucoup de goût ! Sa tenue est si jolie ! Je pense qu'elle a apprécié tout comme vous, un endroit hyper typique que l'on aimerait vraiment visiter. Bises, Martine
Répondre
R
Magnifique reportage, merci pour toutes ces belles photos, c'est très beau. Rose est trop mignonne.
Bon dimanche
Bisous Yvette
Répondre
A
Ravissante petite Rose dans sa délicate robe d’été. Merci pour cette visite
Bon dimanche
Bises
Répondre