Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les triplés sur l'Île de beauté (9) Filitosa

Les triplés sur l'Île de beauté (9) Filitosa

 

Bonjour les amies et amis des voyages et des poupées !

Comme promis, c'est à Filitosa que nous emmenons Malo !

Il s'est levé de bonne heure pour être du voyage !

De Porticcio, nous descendons vers Propriano, afin de découvrir le site fameux de Filitosa !

 

Nous voici dans la vallée du Taravo !

Malo s'est peu couvert, car malgré un ciel nuageux, il fait très chaud !

Les triplés sur l'Île de beauté (9) Filitosa

 

Sur la route, immanquablement, les chèvres, chiens et chevaux sont des attractions pour Malo !

Mais pas que pour lui !

Les triplés sur l'Île de beauté (9) Filitosa

 

Il faut dire que l'on voit plus d'animaux que d'indigènes !

Les triplés sur l'Île de beauté (9) Filitosa

 

Mais voici l'entrée du site mégalithique, un des sites préhistoriques les plus spectaculaires de la Corse !

 

"Au cœur d'une nature préservée, ce sont 8000 ans d'histoire, du néolithique à l'époque romaine, et de mystère qui s'ouvrent à vous, au travers de menhirs, sculptures et constructions laissés par les premiers Hommes qui ont peuplé l'île.

Site découvert juste après la Seconde Guerre Mondiale par le propriétaire des lieux, Charles-Antoine Cesari, Filitosa est fouillé et mis en valeur avec le soutien de Roger Grosjean, archéologue. 70 statues-menhirs seront découvertes, ainsi que de nombreux autres artefacts et vestiges.
Depuis 1967, Filitosa est inscrit dans la liste des Monuments Historiques."

Les triplés sur l'Île de beauté (9) Filitosa

 

L'entrée du site est fleurie !

Les fleurs en grappe servaient de teinture pour les vêtements !

Les triplés sur l'Île de beauté (9) Filitosa
Les triplés sur l'Île de beauté (9) Filitosa

 

Avant de faire la visite, on se renseigne un peu !

Bon, Malo n'écoute pas tout mais ça ne fait rien !

Certaines choses seront enregistrées quand même !

 

"Le site de Filitosa a été occupé par l'Homme depuis plus de 8000 ans.

  • Néolithique ancien, de 6000 à 4900 avant J.-C. : première occupation de la région. La population, peu nombreuse, vit de chasse, de pêche et de cueillette, fabrique des outils en bois ou en pierre (silex par exemple) et des objets en céramique.
  • Néolithique moyen, de 4900 à 3900 avant J.-C. : les techniques de poterie s'affinent. C'est durant cette période que les premières pierres seront dressées comme stèles funéraires. Ces premiers menhirs sont de simples blocs de pierre, mal travaillés et non polis.
  • Néolithique récent, de 3900 à 3100 avant J.-C. : apparition des premières techniques agricoles.
  • Bronze ancien, de 2200 à 1650 avant J.-C. : période qui voit l'apparition des premiers outils et des premières armes en bronze. La poterie produite est finement décorée.
  • Bronze moyen, de 1650 à1350 avant J.-C. : construction de villages fortifiés, les "castelli", situés sur des sommets dominants, souvent accompagnés des premières "torre" (tours).
  • Bronze récent, de 1350 à 1150 avant J.-C. : c'est durant cette période que l'on voit l'apparition des premiers alignements de menhirs et des statues-menhirs sculptées avec des armes."

"Bon, c'est quand qu'on va voir les "Filitosa ?"

Les triplés sur l'Île de beauté (9) Filitosa

 

La première statue-menhir a été "baptisée" Filitosa V !

Elle fait 3 m de haut et pèse plus de 2 tonnes !

Sa face porte la gravure d'une longue épée et d'un poignard !

 

"Même pas peur !"

 

Les triplés sur l'Île de beauté (9) Filitosa

 

On continue la visite 

Les triplés sur l'Île de beauté (9) Filitosa

 

"Ils sont où... les Préhistoriques ?

Les triplés sur l'Île de beauté (9) Filitosa

 

On atteint le pied d'un oppidum fortifié, entouré d'un mur d'enceinte cyclopéen, au milieu d'une végétation dense !

"Tu vois, Malo, dans cet abri, on a retrouvé des fragments de poterie datant d'il y a très longtemps !

(Néolithique ancien) 

 

-C'est quand tu étais bébé, Esyram ? "

(ça fait toujours plaisir !!!!!)

Les triplés sur l'Île de beauté (9) Filitosa
Les triplés sur l'Île de beauté (9) Filitosa

 

 

Cet oppidum fortifié est composé de 3 structures :

  • le monument Est, datant de l'époque torréenne. Attenant, on découvre les vestiges du village.
  • Plus loin, on retrouve le monument central, qui comporte la tour du village. Tout autour, vous pourrez admirer de magnifiques statues-menhirs finement gravées : Filitosa VI, Filitosa XI, Filitosa VII, Filitosa IX, Filitosa X, Filitosa XIII. Celles-ci comportent de nombreux détails : visages, armes, armures. Filitosa VI est certainement la statue la plus remarquable : brisée en trois, elle laisse apparaître un visage et une épée bien dessinés.
  • La visite de l'oppidum se termine par le monument Ouest, construit autour d'un imposant éperon rocheux, surplombant la vallée du Taravo.
Les triplés sur l'Île de beauté (9) Filitosa

 

Malgré les facéties de Malo, on ressent la gravité des lieux et la présence humaine ! 

Les triplés sur l'Île de beauté (9) Filitosa
Les triplés sur l'Île de beauté (9) Filitosa

 

"Et là, c'était la cabane au fond du jardin, avec des cailloux !"

Les triplés sur l'Île de beauté (9) Filitosa

 

On continue la visite, on franchit le ruisseau de Barcajolo et on arrive devant un énigmatique alignement de 5 statues-menhirs en granite dressées au pied d'un olivier millénaire !

Il est âgé de 1200 ans et est classé Arbre Remarquable de France depuis 2017 !

 

Les triplés sur l'Île de beauté (9) Filitosa
Les triplés sur l'Île de beauté (9) Filitosa
Les triplés sur l'Île de beauté (9) Filitosa

 

Les Hommes de Pierre nous observent !

Les triplés sur l'Île de beauté (9) Filitosa

 

Les raisons de la fabrication de ces menhirs et la signification des gravures présentes sur certains restent encore énigmatiques. Symboles phalliques érigés par les paysans pour fertiliser leurs terres ? Bornes délimitant des espaces ? Monuments pour commémorer un personnage important ou pour célébrer des rites ? Le mystère reste entier...

 

"Regardez... Un écureuil préhistorique géant ! " 

Les triplés sur l'Île de beauté (9) Filitosa

 

Malo se construit un monde dans les racines de l'olivier et les rochers qui lui servent de rempart !

Les triplés sur l'Île de beauté (9) Filitosa

 

Les figuiers de barbarie offrent à la vue leur spectaculaire floraison !

Les triplés sur l'Île de beauté (9) Filitosa

 

Mais Malo court devant et il ne faut pas le perdre de vue !

Les triplés sur l'Île de beauté (9) Filitosa

 

Ici, c'est la carrière !

Là où les hommes venaient chercher leurs pierres !

Les triplés sur l'Île de beauté (9) Filitosa

 

"J'ai vu un dinosaure !"

Les triplés sur l'Île de beauté (9) Filitosa

 

Le retour est plus ombragé, la forêt offre de jolis coins de fraîcheur !

Les triplés sur l'Île de beauté (9) Filitosa
Les triplés sur l'Île de beauté (9) Filitosa

 

La compagnie d'un geai des chênes nous occupe un moment !

Même les lézards cherchent l'ombre !

Les triplés sur l'Île de beauté (9) Filitosa

 

"C'est doux, la mousse !

Tu crois que les enfants préhistoriques venaient faire des jeux ici ?

 

-Sûrement, Malo !

Et ils venaient sans doute chercher des baies en piaillant comme les enfants d'aujourd'hui !

Les triplés sur l'Île de beauté (9) Filitosa
Les triplés sur l'Île de beauté (9) Filitosa

 

Il est temps de visiter le superbe musée clair et vitré !

Les triplés sur l'Île de beauté (9) Filitosa
Les triplés sur l'Île de beauté (9) Filitosa

 

Mais les soirs arrivent toujours trop vite et il nous faut rentrer !

Il y a encore de la route à faire !

Malo ne verra pas de chèvres ou de chevaux, il s'est endormi dès le retour dans le "sac-à-poupées"!

 

Il était vêtu d'un petit ensemble en jersey fait dans une culotte de chez Zeeman !

Bon, son bandeau, c'était pour le fun, il l'a tout de suite gêné !

Les triplés sur l'Île de beauté (9) Filitosa
Les triplés sur l'Île de beauté (9) Filitosa

 

A vendredi pour la suite des vacances !

Mine de rien, le temps les grignote et les épisodes fondent comme peau de chagrin !

Je vais bientôt pouvoir me remettre à la couture et au tricot !

J'ai fini la kiné et si je n'exagère pas, tout devrait rentrer dans l'ordre !

 

Basgi, mes amies et amis !

 

Les triplés sur l'Île de beauté (9) Filitosa
Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
P
Merci à Malo et à toi pour cette agréable et instructive balade ! Un plaisir renouvelé. Bonne journée. Grosses bises
Répondre
C
Malo a apporté sa fraîcheur et son insouciance dans cette univers de vestiges! Il est vraiment adorable et j'adore sa tenue!
Je suis contente que tu arrives au bout de tes misères.
Gros bisous.
Répondre
G
Magnifique visite!!! Malo est bien mignon et a dû se régaler à jouer parmi les "vieilles" pierres!! Chouette pour toi si ton poignet va mieux!!
Bonne journée. Geneviève.
Répondre
A
le malicieux Malo dans cet univers mysterieux :la rencontre de 2 mondes !ça rappelle certaines visites historico-culturelles faites avec des vrais enfants!
ce petit est decidement adorable Bonne nouvelle si tu as récupéré! Grosses bises!
Répondre
M
Tout petit Malo dans ce site de géants. Mais toujours la langue bien pendue!
Son petit bandeau lui va bien et lui donne un air de Bjorn Borg . Et oui, moi aussi je vivais au tnéolithique ah, ah!
C'est une bonne nouvelle que tu puisses reprendre tes activités de couture et de tricot.
Bonne journée et gros bisousj
Répondre
L
Cette balade était forte intéressante et l'on doit bien ressentir le poids de ces ancêtres ayant érigé de telles pierres, certainement symboliques pour eux. Malo s'est bien amusé et bien habillé pour l'occasion, les enfants trouvent toujours de quoi s'amuser. Merci pour la balade, bises Martine
Répondre
B
Merci pour cette nouvelle découverte très intéressante d'un petit coin de Corse.
Un dépaysement complet loin des images de la Corse que l'on voit dans les magazines.
A vendredi pour la suite,
Bises, et pas de précipitation pour la reprise des travaux d'aiguilles !
Répondre
F
Coucou,Esyram
Je savais que cette visite serait un régal, le lieu est austère mais Malo a apporté la touche nécessaire d'insouciance et de légèreté...Je suis fascinée par le rocher dinosaure,les rochers,en Corse,peuvent nous raconter des tas d'histoires, si l'on y met un peu d'imagination(le lion de Roccapina,sur la route de Bonifacio).Merci pour cette belle visite,très intéressante, et qui renforce la passion que j'ai pour la terre de mes aïeux...bisous Fabienne
Répondre
V
Merci pour cette jolie balade avec Malo. Bonne journée et bisous.
Répondre