Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les triplés sur l'Île de beauté (7) Le pénitencier

Les triplés sur l'Île de beauté (7) Le pénitencier

 

Bonjour mes amis et amies !

Aujourd'hui, c'est Mila qui nous accompagne !

Nous n'allons pas loin de Porticcio, au Pénitencier de Coti-Chiavari !

 

 

Les triplés sur l'Île de beauté (7) Le pénitencier
Les triplés sur l'Île de beauté (7) Le pénitencier

L'ouverture du bagne de Coti Chiavari remonte au milieu du XIXe siècle. C'est en 1855 plus exactement que les premiers prisonniers y furent transférés par voie maritime. Il resta en fonction durant un peu plus d'une cinquantaine d'années avant d'être définitivement fermé en 1906, les détenus transférés à Cayenne.

Les détenus étaient condamnés pour des peines relativement courtes à l'époque, de 3 ans à parfois plus de 15 ans. Les prisonniers travaillaient dans un état de semi-liberté, encadrés par des militaires.

Le bâtiment est le principal élément d'un ensemble de constructions situées aux alentours sur une superficie de plusieurs milliers d'hectares, comportant notamment une poudrière et une fosse à purin.

Les triplés sur l'Île de beauté (7) Le pénitencier

 

"C'est moi qui fait la visite, ok ?

Alors là, c'est pas un sous-marin, c'est une... Maison qui sentait pas trop bon, parce qu'on mettait là le caca des chevaux !

C'est ça, Esyram ?

 

-Euh , en quelque sorte, Mila, c'est une fosse à purin !

Les triplés sur l'Île de beauté (7) Le pénitencier

 

-Et c'est pas un sous-marin, parce qu'ici, y'a pas la mer ! 

Les triplés sur l'Île de beauté (7) Le pénitencier

 

Alors là, même si y a plus ses ailes, c'est un vieux moulin !

Les triplés sur l'Île de beauté (7) Le pénitencier

 

Meunier, tu dors ?

Les triplés sur l'Île de beauté (7) Le pénitencier

 

Son moulin, il est tout cassé !

Les triplés sur l'Île de beauté (7) Le pénitencier

 

Ici, c'est la poudrière !

Ben, c'était pour mettre les trucs pour "esploser" et tout et tout !

Mais maintenant, il n'y en a plus !

Les triplés sur l'Île de beauté (7) Le pénitencier

 

Alors, ici, ça sent bon !

C'est des arbres de camouflage !

des "neucaliplus" !

C'est ça, Esyram ?

 

-Presque, Mila, des eucalyptus !

 

Les triplés sur l'Île de beauté (7) Le pénitencier
Les triplés sur l'Île de beauté (7) Le pénitencier
Les triplés sur l'Île de beauté (7) Le pénitencier

 

Fais des photos pour ton reportage, Esyram !

Tu peux dire, par "etsemple" :"Alors là, voici la jolie Mila qui fait sa Tarzane !"

Les triplés sur l'Île de beauté (7) Le pénitencier
Les triplés sur l'Île de beauté (7) Le pénitencier
Les triplés sur l'Île de beauté (7) Le pénitencier

 

Là, c'est la prison, regardez, il y a du grillage !

Pour pas que les "prisonnés" ils se sauvent !

Les triplés sur l'Île de beauté (7) Le pénitencier

 

Le site est connu pour son passé pesant concernant les conditions de travail et de détention. L'insalubrité et le rythme de travail dans l'état de sous-alimentation général affaiblissait les organismes, sujets aux maladies. Ces conditions cumulées faisant de nombreuses victimes quelques mois après l'ouverture du pénitencier, touchées pour beaucoup par la malaria. Durant cette période, un peu moins d'un quart de la population carcérale survécut.

Ce contexte particulièrement difficile encouragea de nombreuses tentatives d'évasions, parfois avec la complicité des villageois. Pour ceux qui étaient retrouvés et reconduits au pénitencier, la sanction se voulait dissuasive avec 6 mois fermes de mise au cachot, et dans un état sanitaire des plus déplorables.

 

"Euh, Tu sais, Mila, le grillage, c'est seulement pour empêcher les gens de rentrer !

Parce que c'est un site privé !

Et puis, je t'ai déjà expliqué qu'il n'y a plus de prisonniers ici !

 

-Ils sont partis où ?

 

-Ils étaient très vieux et ils sont morts... de vieillesse !

Et après, ils ont arrêté de faire une prison !

 

(Il y a des choses qu'on ne peut pas dire à des petits enfants)

 

Les triplés sur l'Île de beauté (7) Le pénitencier

 

Et maintenant, ici, on fait des fêtes, des expositions et des mariages !

 

-Ben moi, je veux pas me marier avec un "prisonné" !

Les triplés sur l'Île de beauté (7) Le pénitencier

 

Nous partons maintenant tout en haut de la montagne, pour voir le barrage ! Suivez-moi, les copines du pupitre !

Là, c'est de la mousse douce pour se reposer !

Les triplés sur l'Île de beauté (7) Le pénitencier
Les triplés sur l'Île de beauté (7) Le pénitencier
Les triplés sur l'Île de beauté (7) Le pénitencier

 

Et là, les arbres, ils sont... Bizarres !

C'est des "neucaliplus" plein de trous, et de bosses !

 

-Tu vois, Mila, là, ce ne sont pas des eucalyptus, ce sont des chênes-lièges !

Pour faire des bouchons, par exemple !

 

-Et ils sont où, les bouchons ?

Ils ont pas encore poussé ?

Les triplés sur l'Île de beauté (7) Le pénitencier
Les triplés sur l'Île de beauté (7) Le pénitencier

 

Alors là, c'est trop beau !

C'est les "prisonnés" qui ont construit une piscine pour nager !

Les triplés sur l'Île de beauté (7) Le pénitencier
Les triplés sur l'Île de beauté (7) Le pénitencier

 

-Non, Mila, c'est un barrage pour approvisionner la prison en eau et..."

 

Mais Mila ne m'écoute plus !

Elle a "rendu l'antenne", toute occupée à chercher les poissons rouges et les lézards qui se dorent au soleil !

 

Les triplés sur l'Île de beauté (7) Le pénitencier
Les triplés sur l'Île de beauté (7) Le pénitencier
Les triplés sur l'Île de beauté (7) Le pénitencier

 

Les premières années du pénitencier furent consacrées à aménager les sols, à la construction de bâtiments, et de routes pour ensuite travailler la terre.

Durant leur peine, les prisonniers cultivaient et récoltaient. Le pénitencier de Coti Chiavari étant un pénitencier agricole, la construction d'un barrage par les prisonniers fut réalisée pour retenir l'eau et irriguer les cultures. Le barrage situé en amont du Pénitencier a été conçu de façon ingénieuse et a traversé le temps sans prendre une ride. Il a été réhabilité très récemment puisque les travaux furent achevés en 2014. L'eau arrive désormais comme jadis, remplissant ses quelques 25 mille mètres cube.

Les triplés sur l'Île de beauté (7) Le pénitencier
Les triplés sur l'Île de beauté (7) Le pénitencier
Les triplés sur l'Île de beauté (7) Le pénitencier

 

Nous revenons avant la sortie du club des petits mouflons de Corse, afin de reprendre Vic et Malo !

C'est sûr que Mila aura beaucoup de choses à leur raconter !

 

Ma petite Tarzane est vêtue d'un petit ensemble que j'avais bricolé dans un vêtement d'enfant pour Zacharie, ( Trixie de Tonner) il y a quelques années !

Au pupitre, rien ne se perd, il faut juste qu'on le retrouve !

Les triplés sur l'Île de beauté (7) Le pénitencier
Les triplés sur l'Île de beauté (7) Le pénitencier

 

Basgi 

Esyram

Les triplés sur l'Île de beauté (7) Le pénitencier
Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
B
Merci pour cette visite pédagogique, toujours très agréable de découvrir ces lieux oubliés du grand public.
Bises et belle journée !
Répondre
C
Triste histoire... Heureusement que l'adorable Mila apporte sa fraîcheur et sa spontanéité à la promenade!
La vue est sublime et les arbres impressionnants, je n'ai jamais vu ces deux espèces "en vrai".
Bravo pour la tenue de Mila qui semble faite exprès pour elle!
Bonne nuit et gros bisous.
Répondre
P
Quelle pipelette cette petite Mila, elle est active, coquine, irrésistible ;-) ! Visite insolite, un peu de tristesse en pensant à ces hommes qui ont tant soufferts ! Mais le lieu et les photos de paysage sont superbes ! Bonne soirée ! Grosses bises
Répondre
G
Qu'elle est mignonne cette petite Mila!!! Et cet ensemble lui va trop bien!!! Merci pour cette visite pittoresque!!!
Geneviève.
Répondre
M
Heureusement que Mila et sa belle tenue colorée égaie ce lieu chargé de douleur. Me marier dans un pénitencier, je n'aimerais vraiment pas cela! Je ne crois pas aux fantômes et aux esprits mais ... A Toulouse, le musée d'art moderne a été installé dans les anciens abattoirs. J'y suis allée une fois mais je n'y retournerai pas. Je dois être trop sensible!!
C'est vrai ce que dit la petite, pourquoi les bouchons ne poussent-ils pas directement sur l'arbre? Ce serait plus commode ahn ah!
Gros bisous
Répondre
A
En effet, il y a des lieux de souvenir plus sympathiques! Mais la nature est belle et la petite Mila vraiment adorable Elle me donnerait bien des envies d'adoption!! grosses bises!
Répondre
F
Coucou,Esyram
L'adorable Mila me fait redécouvrir avec plaisir le pénitencier de Coti (lieu de promenade et pique-nique en famille traditionnellement le 15août,pas amusant du tout à l'adolescence!!!!).La malaria a longtemps sévi sur tout le bord de mer,les terres ne valaient rien,envahies de moustiques,les prisonniers ont du souffrir le martyre,brrrr!!!!De nos jours,la route de Coti ,avec ses virages serrés,est un lieu privilégié pour les courses automobiles....Merci pour cette balade qui,sentimentalement,m'a rappelé de doux souvenirs.Bisous Fabienne
Répondre
L
Mila semble s'être vraiment bien amusée pendant cette balade et si elle n'a pas tout compris de ce qu'il se passait ici -et c'est très bien- au moins elle a vu les ruines d'un endroit où l'on ne pouvait s'évader et où il fallait travailler dur dans des conditions horribles. Merci pour la balade, il faut des restes comme ceux-ci pour comprendre la vie et se dire que c'est juste du bonheur de pouvoir visiter tranquillement sous un soleil radieux. La tenue est super mimi et parfaite pour crapahuter, ce que Mila a fait avec grande joie. Bises à vous, Martine
Répondre
R
Merci beaucoup pour ce nouveau partage avec cette sublime demoiselle.
Bonne journée
Bisous Yvette
Répondre