Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les triplés sur l'Île de beauté (13) Dernière étape : Bonifacio

Les triplés sur l'Île de beauté (13) Dernière étape : Bonifacio

 

Bonjour les amies et amis !

Nous y voilà !

Nous voici à la fin des vacances... Il fallait bien que ça arrive !

 

Et c'est Vic, notre brunette aux yeux de geai, qui a eu le privilège de finir cette visite de Corse avec Bonifacio !

 

Les triplés sur l'Île de beauté (13) Dernière étape : Bonifacio

 

"Ils sont grands les bateaux !"

Les triplés sur l'Île de beauté (13) Dernière étape : Bonifacio

 

Déjà le paysage prend des mesures gigantesques avec ses falaises blanches !

Les triplés sur l'Île de beauté (13) Dernière étape : Bonifacio

 

En face de Bonifacio, tous les regards se tournent vers cette curiosité, qui semble narguer les lois de l'équilibre !

Les triplés sur l'Île de beauté (13) Dernière étape : Bonifacio

 

"Bonifacio, située à l’extrême sud de la Corse, est la commune française la plus méridionale de la France métropolitaine. Au sud, les Bouches de Bonifacio séparent la Corse de la Sardaigne italienne.

La ville comporte un port et une citadelle. Celle-ci est établie sur un cap dominant la mer par une falaise qui est une « veine » de calcaire, roche assez rare en Corse dont le sol est plutôt granitique. Ce cap est long de 1 600 mètres et large de 100 mètres."

Les triplés sur l'Île de beauté (13) Dernière étape : Bonifacio

 

"Dans la roche calcaire qui borde la route avant d’entrer dans Bonifacio a été découverte la Dame de Bonifacio, l’ancêtre des corses, en parfait état grâce au PH neutre du calcaire. Ce squelette, qui date de 6572 av. JC, est visible au musée de Levie.

Bonifacio, au passé mouvementé, a été fondée au IXe siècle par un comte du nom de Boniface."

Les triplés sur l'Île de beauté (13) Dernière étape : Bonifacio

 

Mais si on se tourne de l'autre côté, le spectacle est tout aussi impressionnant !

Le Grain de Sable

 

"On dirait que c'est la mer qui grignote le grain de sable !

-C'est vrai, tu as raison Vic !

-On va attendre qu'il soit tout fondu ?

-Euh non, il va falloir encore des années et des années !

-Ah oui, quand on sera revenus dans le Nord ?

-Euh ! dans encore plus longtemps, Vic !

-Ben oui, j'suis bête, on reprend l'avion après-demain !"

Les triplés sur l'Île de beauté (13) Dernière étape : Bonifacio
Les triplés sur l'Île de beauté (13) Dernière étape : Bonifacio
Les triplés sur l'Île de beauté (13) Dernière étape : Bonifacio

 

"Ce grain de sable, qui ne doit son appellation qu'à sa forme et non à sa taille, est pour beaucoup l'un des éléments marquants du panorama naturel de Bonifacio, masse de calcaire détachée de la falaise. Cette roche, située à peu de distance de la falaise et visible depuis les hauteurs de la cité, symbolise en effet le destin inéluctable que la nature semble réserver à la ville de Bonifacio, à très longue échéance bien entendu, une destinée similaire à celle qui semble promise à la ville italienne de Venise : être ensevelie sous les flots. Cette érosion qui a sculpté la côte de l'extrême sud de l'île de Beauté fait en effet peser une épée de Damoclès sur les constructions les plus proches de la mer ; ces dernières, sous l'action combinée des éléments et notamment de l'eau et du vent, se trouvent exposées à un cruel avenir. Les bouches de Bonifacio comptent parmi les côtes les plus exposées aux éléments du pourtour méditerranéen et sont le théâtre de tempêtes titanesques durant lesquelles la mer se dispute au vent pour renverser les petits bateaux et projeter les gros navires à un échouage sur les côtes, sort réservé à La Sémillante en 1855."

Les triplés sur l'Île de beauté (13) Dernière étape : Bonifacio
Les triplés sur l'Île de beauté (13) Dernière étape : Bonifacio

 

On grimpe de plus en plus haut, de plus en plus loin, sur la falaise opposée à Bonifacio, pour réussir le plus beau cliché, celui à la mesure de nos émotions !

Pendant qu'on multiplie nos essais pour appréhender cette merveille de paysage, Vic s'amuse, a chaud, grimpe, chante, vit sa vie, quoi !

 

Les triplés sur l'Île de beauté (13) Dernière étape : Bonifacio
Les triplés sur l'Île de beauté (13) Dernière étape : Bonifacio
Les triplés sur l'Île de beauté (13) Dernière étape : Bonifacio
Les triplés sur l'Île de beauté (13) Dernière étape : Bonifacio
Les triplés sur l'Île de beauté (13) Dernière étape : Bonifacio

 

La vue sur le port est vertigineuse !

Les triplés sur l'Île de beauté (13) Dernière étape : Bonifacio
Les triplés sur l'Île de beauté (13) Dernière étape : Bonifacio
Les triplés sur l'Île de beauté (13) Dernière étape : Bonifacio

 

 

L’atout maître de Bonifacio est l’intelligence avec laquelle cette ville a été construite : tout a été pensé en vue d’un avantage stratégique contre les attaques ou sièges éventuels : comment la ravitailler, comment y vivre… pour cela se rendre à l’église : de chaque côté, des arcs-boutants témoignent du besoin de contrer les poussées exercées par les murs de l’édifice et donc de renforcer les murs. Des canalisations ont été également creusées permettant d’acheminer l’eau de pluie récoltée sur les toits vers une citerne dissimulée sous l’église… judicieux ! Aujourd’hui, elle fait office d’auditorium.

Autre aspect de cette vie dont les besoins élémentaires devaient être pensés, les réserves de grains : les silos. Chaque maison avait également sa propre réserve. Les escaliers des habitations sont tout aussi intéressants : ils sont d’une seule volée et ont une histoire : il faut remonter à l’époque où la ville ne cherchait qu’à se protéger. Les portes étaient quasiment infranchissables : inexistantes en rez-de-chaussée, on accédait aux maisons par une échelle que l’on remontait ensuite derrière soi…

 

Revenus dans la ville, nous empruntons le chemin qui monte vers la Citadelle !

Nous visitons le Bastion de l'Etendard 

Les triplés sur l'Île de beauté (13) Dernière étape : Bonifacio
Les triplés sur l'Île de beauté (13) Dernière étape : Bonifacio
Les triplés sur l'Île de beauté (13) Dernière étape : Bonifacio

 

La vue d'ici est majestueuse aussi !

Les triplés sur l'Île de beauté (13) Dernière étape : Bonifacio
Les triplés sur l'Île de beauté (13) Dernière étape : Bonifacio
Les triplés sur l'Île de beauté (13) Dernière étape : Bonifacio
Les triplés sur l'Île de beauté (13) Dernière étape : Bonifacio
Les triplés sur l'Île de beauté (13) Dernière étape : Bonifacio
Les triplés sur l'Île de beauté (13) Dernière étape : Bonifacio

 

Vic est infatigable !

Les triplés sur l'Île de beauté (13) Dernière étape : Bonifacio

 

 

"Devant l'entrée de l'église se trouve la loggia, une petite place couverte par des arcades à colonnes. Cœur de la cité médiévale à l'époque génoise, c'est là que se réunissaient les notables pour délibérer, rendre la justice ou rédiger des contrats."

Les triplés sur l'Île de beauté (13) Dernière étape : Bonifacio

 

"Sous la loggia se trouve une ancienne citerne d'eau (a cisterna). D'une capacité d'environ 650 000 litres, elle est reliée aux maisons avoisinantes par des arcs-boutants permettant, en plus de leur rôle de soutien, d'acheminer l'eau de pluie. Cette citerne était particulièrement utile en temps de siège."

Les triplés sur l'Île de beauté (13) Dernière étape : Bonifacio

Nous voici dans la petite église Sainte-Marie Majeur

"L'existence de cette église est attestée dans les archives dès 1238. Elle a probablement été construite au xiie siècle par les Pisans. Mais la présence du blason de la république de Gênes sur l'un des portails semble indiquer qu'elle a été partiellement reconstruite par la suite par les Génois.

Elle est considérée comme le bâtiment le plus ancien de la ville. Le clocher fut quant à lui construit au xive siècle

 

Au dernier rang, dans la fraîcheur relative de l'église, un beau chat se prélasse !

Vic s'empresse d'aller discuter avec lui  !

 

Les triplés sur l'Île de beauté (13) Dernière étape : Bonifacio

 

On est en haut de la ville !

Les triplés sur l'Île de beauté (13) Dernière étape : Bonifacio

 

Vic et moi faisons les boutiques !

Les triplés sur l'Île de beauté (13) Dernière étape : Bonifacio

 

Et admirons les recoins de pierres sèches !

Les triplés sur l'Île de beauté (13) Dernière étape : Bonifacio

 

On flâne, on ne pense à rien, on profite ...

Les triplés sur l'Île de beauté (13) Dernière étape : Bonifacio
Les triplés sur l'Île de beauté (13) Dernière étape : Bonifacio

 

On est tout là-haut !

Les triplés sur l'Île de beauté (13) Dernière étape : Bonifacio

 

Et là, poupette à la main, appareil photo dans l'autre, je sors d'une boutique et... Je loupe une marche et m'affale, à plat ventre sur les pavés !

Moi qui aime passer inaperçue, ce qui n'est déjà pas si facile avec une poupette à la main, je me retrouve l'objet de tous les regards et attentions !

C'est à qui veut m'aider, ramasse mon chapeau, m'aide à m'asseoir, me nettoie le sang sur les genoux, me lance de l'eau sur le visage, car, bien sûr, je sens que je vais tomber dans les pommes !

Je n'ai qu'un seul mot (enfin deux)  "ma poupée !" 

Ouf, elle n'a rien !

L'appareil photo et moi, on a eu moins de chance ! Lui a l'objectif tordu et...

Moi, je le suis aussi !

J'entends parler de pompiers, de secours et... Je me relève !

C'est douloureux, je suis choquée ! Mais bon, je suis debout !

"Non non, ça va, partez, tous les gens ! Merci pour tout ! ça va aller ! Regardez, je marche !

 

Bon, une fois le choc passé, il nous faut redescendre jusqu'à la voiture !

Dur, dur !

Optimistes, on repasse juste à une pharmacie pour prendre de la pommade à l'arnica !

Et on reprend la route jusqu'à Porticcio !

 

Et, deux heures après, les muscles s'étant refroidis, impossible de poser le pied !

La dernière chose que nous visiterons sera l'Hôpital d'Ajaccio ! 

Radios ! Et là, plus de peur que de mal, pas de fractures, mais des bonnes entorses !

Les triplés sur l'Île de beauté (13) Dernière étape : Bonifacio

 

Voilà, vous savez tout ! Heureusement que c'était notre dernière balade prévue et que ce n'est pas arrivé au début du séjour !

 

Aujourd'hui, je suis guérie ! Prête à repartir !

Et l'Apn fonctionne encore, lui aussi !

 

 

Les triplés ont passé d'excellentes vacances et nous aussi !

Ma chute n'aura pas entaché notre séjour !

Je voulais remercier Christelle, qui se reconnaîtra, pour les bons tuyaux, les astuces et bons plans !

La remercier de nous avoir véhiculés et pour les bons moments passés avec elle et son mari !

Elle n'a pas hésité à se lever à 4h 30 pour nous conduire à l'aéroport !

 

Un grand Merci, Christelle !

Les triplés sur l'Île de beauté (13) Dernière étape : Bonifacio

 

Basgi encore une fois !

Et merci de nous avoir suivis, de ne pas vous être lassés et d'avoir réagi avec des commentaires toujours bienveillants et intéressants !

Les triplés sur l'Île de beauté (13) Dernière étape : Bonifacio
Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
B
merci pour le partage,c est si bon en ce petit matin grisouille
une parenthèse lumière
moins drôle la fin a l hôpital
encore merci pour ce soleil
bisous et belle journée
Répondre
M
Un grand merci pour tous ces reportages avec tes poupettes! Pas de chance de finir ainsi un si beau séjour...MAis cela aurait pu être pire il faut bien le dire! Merci encore!
Gros bisous et bravo pour tout!
Mimi-Pinson.
Répondre
L
Cette visite devait être le brillant final de votre voyage et tu as voulu marquer le moment mais quels risques tu as pris !!!!!! Finir par une visite de l'hôpital, il fallait le faire, lol ! Heureusement tout est bien fini maintenant et vous aviez fait le tour de cette magnifique cité tellement originale. Votre accompagnatrice était super mimi dans sa salopette bien pratique pour tout visiter, elle a bien profité et nous a permis de découvrir cette merveille, merci beaucoup. Ce voyage vous a enchanté, merci pour le partage de ces bons moments. Bises Martine
Répondre
A
Oui les vacances auraient pu mieux se terminer pour toi, cette chute restera un mauvais souvenir sans séquelles j'espère, mais finir son voyage en Corse par Bonifacio c'est comme le bouquet d'un feu d'artifice, on en prend plein les mirettes! Merci d'avoir partagé tes découvertes et tes aventures avec nous, cela a été un réel plaisir!
Répondre
H
Encore une rando qui fait envie..chute mise à part pour laquelle je compatis, ayant moi-même horriblement souffert pour une entorse qualifiée de "petite" par le service des urgences mais soignée 5 heures après la chute. Moralité:toujours avoir des antalgiques et se faire soigner sans attendre. Mais ton reportage m'incite à aller à Bonifacio quand même...avec de bonnes chaussures de marche!
Répondre
F
Oups!! bon la "chance" si on peut dire c'esr bien que c'était la fin du séjour car tu nous as montré avec ces belles photos tout ce que tu et nous, par la même occasion, aurions loupé ..Merci pour ce beau voyage..;tu es rétabli et c'est le principal...Bon après-midi, Bisous à tous les deux...Fanfan
Répondre
M
Heureusement effectivement que c'était la fin du séjour et que vous aviez pu profiter de vos vacances. Mais tout de même, c'est une expérience dont tu te serais bien passée!! Il y a une vingtaine d'années, j'étais assez coutumière des chutes. Cela m'a rendue très prudente. Même si cela ne met à l'abri de rien!
Ce dernier rportage nous offre de très beaux panoramas sur Bonifacio. C'est une ville vraiment "à part".
Maintenant il ne te reste plus qu'à rêver des prochaines vacances. Peut-être pour Noël?
Bon après-midi.
Grosses bises.
Répondre
A
Tu as fait fort pour la fin ! Bonifacio mais la chute! heureusement tu es remise "sur pied "et ça n'a pas entaché le souvenir de ce sejour Ouf c'était le dernier jour! Vous ne vous etiez pas ménagés! Mais merci de nous avoir fait vivre ce mois d'Octobre en été!! Et donné l'envie de Corse mais on en a tellement, d'envies! Il faudrait plusieurs vies!!;) Grosses bises!
Répondre
S
Merci pour toutes les découvertes, les belles photos et les aventures des triplés que j'ai suivies avec un grand intérêt tout au long de ce superbe séjour, même si je n'ai pas mis de commentaire à chaque étape.... Bonne journée et bises
Répondre
S
Merci d’avoir partagé tes vacances avec nous, tu es une merveilleuse guide et tes photos sont magnifiques, tu es une pro
Et tes filles ont eut de la chance de t’accompagner
Belle journée
Bises
Sylviane
Répondre
G
Merci beaucoup pour ce beau voyage, toutes ces superbes visites en compagnie de charmants petits guides!!! Bon malgré la chute, tu n'as pas perdu ton sens de l'humour! Et je suis contente que tu sois à présent bien remise!!
Amicalement. Geneviève.
Répondre
P
Tu termines en beauté avec ces sublimes paysages ! Bonifacio est vraiment une belle ville et elle semble bien mystérieuse. La côte est particulièrement belle aussi. Bon, quand je dis que tu termines en beauté, cela n'inclue pas, bien sûr, ta chute. Je suis contente que tu te sois bien rétablie. Merci pour ce beau voyage ! J'ai, depuis longtemps, des envies de découvrir la Corse et tes superbes photos me confortent dans ce souhait. Bonne journée. Grosses bises
Répondre
B
Un grand merci pour ce beau voyage ! Je ne sais pas si j'irai un jour sur cette île pour suivre tes traces et des chemins hors des clichés habituels que la Corse.
Heureuse que tout soit rentré dans l'ordre, on pourra peut-être bientôt se retrouver toutes ensembles.
Bises et belle journée
Répondre
F
Coucou, Esyram
J'attendais avec impatience ta visite de Bonifacio, j'étais sûre de la beauté et l'originalité de tes photos!Toute mon enfance me revient en boomerang ,je connaissais la moindre ruelle de cette ville pour moi la plus belle du monde . J'aurais mille et mille anecdotes à raconter. Je suis désolée que ta mauvaise chute ait eu lieu à Bonifacio, mais au moins,tu as pu te rendre compte que les Corses sont attentionnés et compatissants...Merci pour ce beau voyage,j'ai passé des moments d'intense émotion avec tes reportages, tu m'as permis de profiter un peu plus longtemps de la Corse ,que jai du quitter trop précipitamment cet été...Bisous Fabienne
Répondre